Frigiliana, village andalou

Ce petit village à flanc de colline se transforme à très grande vitesse, et si cela continue il ne sera plus qu’un quartier dans un immonde projet immobilier qui se développe autour de lui. Ce qui faisait son charme est en train de disparaître, le moindre bout de terrain libre, le plus petit champ d’olivier est transformé en lotissement. Bientôt le nombre d’habitants au mètre carré sera aussi élevé qu’à Tokyo. C’est dommage, mais c’était prévisible, vu la violence avec laquelle l’immobilier se développe dans cette région.

La vue sur la mer, la sierra de Tejeda et la sierra Almijara est magnifique.

Frigiliana

Dépêchez-vous d’y aller, c’est à quelques kilomètres de Nerja. Frigiliana c’est, encore, une ambiance. Au printemps où à l’Automne les petites rues blanches sont vides et tranquilles. on entend le son des télés qui passe par les volets et parfois ont croise des ânes.