Acheter une maison en Espagne

Il fait beau, il fait chaud, la mer est bleue et dans quelques jours on doit repartir dans le Nord. Alors subitement en passant devant une belle villa avec sa piscine on se dit. Tiens et si on achetait une maison, celle-là par exemple.

Vous n’êtes pas les seuls à vous faire cette réflexion. Les professionnels l’ont bien compris, ils sont nombreux à l’affût de vos économies. Ça commence dans l’avion, le magazine de bord liste les annonces des agences immobilières, propriétés de toutes tailles et à tous les prix. Souvent présenté comme un excellent investissement. Toutes magnifique bien sûr... en photo.

Village blanc andalou
Quelle maison fera votre bonheur?

Une fois arrivé à destination, à l’office du tourisme vous attendent des piles de magazines immobiliers gratuits, en général anglo-saxons. Non seulement ils vendent la maison de vos rêves, mais en plus si vous n’avez pas assez de fonds, ils proposent aussi du crédit, rachat de crédit, financement facile, on a même l’impression que la maison va être gratuite. Ce n’est pas tout, même l’assurance maison ne coûte rien, enfin presque rien... Ou si peu.

Ça y est, vous avez trouvé votre maison. Avant de signer, comme vous n’êtes pas espagnols, il vous faut obtenir un “Numéro d'Identité pour Étrangers “. Des démarches administratives assez lentes qui rappellent un peu la France des années soixante. Dernière chose, même si vous considérez cette propriété, aussi comme un investissement, quand vous la revendrez, vous n’êtes pas espagnol donc l’état vous appliquera une taxe spéciale. On est en Europe, mais pas trop. Si vous connaissez un professionnel sérieux, faites nous signe.

La peur du piège

On se rend compte quand on fait une recherche rapide sur l’achat d’une maison en Espagne que très souvent on y associe le mot Piège, par exemple, voici quelques titres pris au hasard :

Achat immobilier en Espagne : quels pièges à éviter ?

Ouh j'ai peur!!!!

8 pièges à éviter si vous achetez un bien en Espagne

Oh mon dieu, pas 1 ni 2 mais 8 pièges!

Quels sont les pièges à éviter lors de l'achat d'un logement en Espagne

Argh j'abandonne, je vais acheter quelque chose en Finlande ou en Suisse, c'est beaucoup plus sûr.

Suivent quelques conseils, dont beaucoup sont certainement justifiés mais qui sont présentés d’une manière propre à créer un stress pas vraiment utile lors d’un investissement aussi important. Cela vient peut-être du fait que ces conseils sont donnés par des agences immobilières ou des conseillers juridiques qui ont tout intérêt à ce que vous travailliez avec eux et pas avec leur concurrent.

Le problème et bien le mot piège, comme si tous les Espagnols étaient des voleurs, ( alors qu’on sait bien que ce sont les Italiens qui sont voleurs, les Espagnols, eux, ils sont fainéants. :-)

Les habitudes, les lois et les traditions sont différentes, c’est pourquoi il faut bien se renseigner, mais il n’est pas question de piège. Je trouve que l’utilisation du mot piège est raciste sur les bords. D’autant plus que parfois le piège est tendu par les agences immobilières et les investisseurs du secteur, lisez donc cet article du Nouvel Obs sur l’après bulle immobilière de 2008.

Une autre histoire de maison et de crédit.